in

Trop de propreté peut être nocif pour la santé, en voici les raisons

Avoir un environnement propre procure une certaine paix intérieure et un sentiment de détente inqualifiable. Cependant, un ménage excessif peut s’avérer dangereux pour la santé. 

En effet, bien que la propreté soit un élément essentiel de la vie, il y en qui exagèrent en étant toujours à l’affût de la plus petite tache. Cela expose indirectement leur système immunitaire à différents types de détergents.

Certains gels hydroalcooliques peuvent cacher un danger mortel

Une équipe de chercheurs norvégiens a publié les conclusions de leur étude menée sur les produits d’entretien ménager pour voir comment ils affectaient la fonction pulmonaire des personnes, dans l’American Journal of Respiratory and Critical Care Medicine.

Pendant 20 ans, ils ont suivi environ 6 000 femmes et observé l’effet des produits de nettoyage sur la santé respiratoire sur une longue période, notamment l’obstruction des voies respiratoires et le déclin de la fonction pulmonaire. 

En moyenne, les résultats ont révélé de graves lésions pulmonaires chez les personnes qui faisaient du nettoyage une fois par semaine pendant 20 ans, alors que chez celles qui font le ménage professionnellement dans le cadre de leur travail ont subi des lésions pulmonaires similaires à celles qui ont fumé un paquet de cigarettes par jour pendant 10 à 20 ans.

C’est la preuve que certains ingrédients contenus dans les produits de nettoyage (détergents, sprays, eau de javel), affaiblissent notre réponse immunitaire à l’environnement extérieur en raison d’une combinaison de produits chimiques agressifs et d’un manque de bactéries dans l’environnement qui sont censés aider le système immunitaire à se renforcer en l’attaquant.

Une femme décède après avoir été léchée par son chat

Les conséquences négatives pour l’organisme soulignées par les chercheurs vont d’une insuffisance du système immunitaire à une inflammation des muqueuses sans oublier les dommages permanents aux cellules et aux tissus des voies respiratoires.

Pour minimiser l’exposition de notre corps les scientifiques suggèrent d’acheter moins de détergents et de choisir ceux dans lesquels tous les ingrédients sont répertoriés. Il faut aussi essayer de ne pas utiliser trop de détergents en spray et éventuellement les vaporiser sur un chiffon pour réduire l’exposition aux gouttelettes. Également, utiliser des chiffons en microfibres pour dépoussiérer ou nettoyer les surfaces de la maison au lieu de lingettes, rapporte le site Regarde cette Vidéo.



0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaire

Un hymne nazi antisémite devient viral sur TikTok

Miss Côte d’Ivoire 2019 : la 2e dauphine, Leila Koné, est morte !