in ,

Un immunologiste explique les risques d’une introduction précipitée du vaccin contre le Covid-19

Il ne faut pas se précipiter dans l’introduction de masse du vaccin contre le Covid-19, que des dizaines de laboratoires de recherche dans le monde entier élaborent, car il y a un grand risque d’effets secondaires, estime l’immunologiste israélien et chef de service à l’hôpital Hadassah, Yackov Berkun.

Covid-19 : Donald Trump annonce qu’un vaccin sera disponible d’ici fin 2020

« Dans le cas de l’épidémie de SRAS au début des années 2000, on pensait avoir rapidement trouvé et développé un vaccin, mais le test a duré environ 5 ans. Et maintenant, les technologies permettent de raccourcir les délais, mais il faut encore du temps pour comprendre quel vaccin est efficace », estime le professeur.

Il a alors pris pour exemple la vaccination contre le rotavirus en Israël, qui s’est produite il y a environ 10 ans. La précipitation dans son introduction avait conduit à des conséquences indésirables. Selon lui, les médecins ont dû affronter de terribles conséquences après avoir commencé à vacciner massivement contre ce virus qui provoquait une gastro-entérite sévère. Il s’est avéré que l’un des premiers médicaments avait causé une invagination intestinale. M. Berkun a indiqué que ce vaccin avait alors été retiré de la production.

Contre le coronavirus, la recherche du vaccin est menée par des dizaines de laboratoires scientifiques à travers le monde, rappelle le professeur. D’après lui, environ 10 laboratoires sont déjà passés à la phase de recherche sur l’Homme et les résultats des chercheurs chinois, publiés il y a quelques jours par la revue médicale The Lancet, ont suscité le plus grand intérêt.

Coronavirus / Madagascar : gêne des scientifiques après l’annonce du « remède du président »

Dans la première phase, les chercheurs testent le vaccin sur un petit groupe de personnes et les scientifiques chinois ont réussi à obtenir des résultats positifs malgré de légers effets secondaires chez les sujets.



Doja Cat : la reine de TikTok dans la tourmente après des propos racistes

France : des annonces très attendues d’Édouard Philippe ce jeudi