Un scientifique désigne une condition permettant de s’immuniser contre le coronavirus

Un scientifique russe a indiqué que la forme modérée du coronavirus sans utilisation excessive de médicaments est une condition optimale pour que l’organisme s’immunise contre la maladie.

Australie : un mystérieux virus “coupe les ailes” à des oiseaux

Anton Erchov, professeur de physiopathologie à l’Université de médecine Ivan Setchenov de Moscou a indiqué dans une interview au journal Rossiskaïa Gazeta que selon lui, en présence d’une forme légère de la maladie, l’organisme ne produit pas les anticorps nécessaires alors que pour une forme grave, l’organisme se prive de ses forces. 

Il deux cas extrêmes qui peuvent empêcher le développement de cette protection naturelle contre le coronavirus : une forme très légère ou une forme extrêmement sévère de la maladie. 

Dans le premier scénario, le virus est si faiblement présent que l’organisme ne prend pas l’infection au sérieux pour développer des anticorps contre lui.

« Le deuxième cas où l’immunité ne se forme pas concerne les personnes atteintes d’une forme extrêmement grave de la maladie. […] Le corps sera tellement touché que toutes ses forces compensatoires maintiendront la vie pour l’instant présent et ne formeront pas d’immunité pour l’avenir. Il manque tout simplement des forces à l’organisme, à savoir des protéines, pour former des anticorps », a expliqué Anton Erchov au journal.

Ce que l’on sait de la mystérieuse maladie qui touche les enfants et son lien avec le Covid-19

Dans le contexte précis du coronavirus, à cause de sa récente apparition, selon le professeur, il est encore trop tôt pour vraiment « connaître » le virus.

« Du fait qu’il s’agisse d’un SRAS [syndrome respiratoire aigu sévère, ndlr], on suppose que l’immunité au Covid-19 tiendra aussi pendant deux ans. Mais il n’y a pas de cas confirmés d’une telle conservation ».

Plus de 240.000 morts de coronavirus ont été recensés dans le monde, dont les deux tiers environ en Europe, d’après le bilan de l’Université de Johns-Hopkins. Plus de 3.500.000 personnes ont été contaminées par le virus.

Togocom Night Gift

Togocom Night Gift
Plus d'articles
Il sera bientôt possible d’utiliser son compte WhatsApp sur plusieurs appareils