in

Une peine de prison pour le non-port du masque dans ce pays arabe

Le Qatar a commencé dimanche 17 mai à appliquer les sanctions les plus sévères au monde contre les personnes ne portant pas de masque en public, et pouvant aller jusqu’à trois ans de prison, dans une tentative d’endiguer l’épidémie de coronavirus qui progresse rapidement dans le pays.

La justice algérienne condamne 17 personnes à de la prison ferme pour troubles à l’ordre public durant le confinement

Le gouvernement a rendu obligatoire le port du masque en public et indiqué que sa décision s’appliquerait à partir de dimanche, et ce « jusqu’à nouvel ordre ».

Les peines mises en place sont très lourdes pour les contrevenants : jusqu’à 3 ans de prison et 200.000 rials (environ 50.900 euros) d’amende.

Les personnes, seules dans leurs voitures, ne sont pas soumises au port obligatoire du masque, mais la police a arrêté des conducteurs pour les informer de l’entrée en vigueur de la mesure, selon les témoignages de plusieurs expatriés.

Coronavirus : l’Académie de médecine préconise le port obligatoire du masque pour tous

La plupart des personnes qui se trouvaient dans la rue des Banques à Doha portaient un masque.

« À partir d’aujourd’hui, c’est très strict », a témoigné Majid, un chauffeur de taxi, le visage à moitié couvert par un masque noir.



0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaire

La catégorie des personnes qui font des rêves en fin de vie, déterminée par la science

Juventus : En plein chaos du Coronavirus, Cristiano Ronaldo face à un choix difficile

Cristiano Ronaldo : ses 4 autres surnoms insolites que vous ne connaissiez pas