in ,

Whatsapp Pay : coup dur pour Mark Zuckerberg, une semaine après le lancement du service au Brésil

Une semaine après le lancement du service Whatsapp Pay par la firme de Mark Zuckerberg (photo) au Brésil, les autorités du pays viennent de lui donner un coup d’arrêt.

Selon la presse spécialisée, la banque centrale du Brésil et le régulateur local Cade ont ordonné la suspension des transactions financières via WhatsApp dans le cadre d’une enquête sur les menaces que l’application représente pour le système de paiement national.

Brésil : plus de 1.000 morts dues au coronavirus en 24h

Dans le cadre de cette décision, il a été demandé à Visa et Mastercard, qui ont servi d’intermédiaires pour les transactions, d’arrêter l’opération ou de se voir infliger des amendes et des sanctions administratives.

Selon une déclaration de la banque centrale, le fonctionnement du service dépend maintenant du résultat d’une analyse plus approfondie : « la motivation de la banque centrale pour cette décision est de préserver un environnement concurrentiel adéquat, qui assure le fonctionnement d’un système de paiement interopérable, rapide, sûr, transparent, ouvert et bon marché », a-t-elle déclaré.

Comment savoir qui a visité votre profil Facebook et WhatsApp ?

L’institution note que le démarrage ou la continuité du service sans analyse réglementaire préalable « pourrait générer des dommages irréparables » au système de paiement brésilien, en particulier en ce qui concerne la concurrence, l’efficacité et la confidentialité des données.

Une nouvelle arnaque circule sur l’application WhatsApp

En commençant par son deuxième plus grand marché après l’Inde, où WhatsApp compte plus de 120 millions d’utilisateurs mensuels, le propriétaire de l’application de messagerie, Facebook, a prévu de déployer la fonction de paiement dans toute sa famille d’applications. Le service a été lancé au Brésil en partenariat avec Visa et Mastercard, la société de crédit local Sicredi, le géant bancaire brésilien Banco do Brasil et son challenger Nubank, ainsi que l’acteur du paiement Cielo.



France : le lancement de la fusée européenne «Vega» reprogrammé

Côte d’Ivoire : le pays découvre son super héros sous les pluies diluviennes