in ,

A Dakar, le Premier ministre français remet le sabre d’Omar Saïdou Tall à Macky Sall

Le Premier ministre français Edouard Philippe a symboliquement remis dimanche au président sénégalais Macky Sall un sabre matérialisant les relations historiques entre leurs pays et l’engagement du président Emmanuel Macron à restituer des oeuvres d’art à l’Afrique.

Ce sabre d’Omar Saïdou Tall, une très belle pièce de fer, de laiton, de cuivre, de cuir et de bois, qui est dans son étui, fait partie des collections du Musée de l’armée à Paris.

Africa Netpreneur Prize : Temie Giwa-Tubosun décroche 250 000 USD de la fondation Jack Ma avec son projet Lifebank

S’il ne s’agit pas encore à proprement parler d’une restitution, ce geste en est “la première étape”, a dit le Premier ministre français au cours d’une cérémonie à la présidence sénégalaise en présence des descendants de l’ancien propriétaire.

Une ivoirienne condamnée à dédommager son ex-mari de 75 millions FCFA pour avoir donné un bébé ‘noir’ à son mari blanc

“Nous sommes liés par l’histoire”, a dit M. Philippe en faisant référence à la colonisation et aux relations privilégiées après l’indépendance du Sénégal, “et ce lien prend un accent particulier aujourd’hui”.

Il a rappelé qu’il conservait lui-même précieusement son sabre d’officier.

Franc CFA : Idriss Déby réitère la nécessité de couper le cordon avec le Trésor français

“Le sabre qui nous réunit ici est infinement plus prestigieux que celui que je possède, c’est celui d’un grand conquérant, celui d’un guide spirituel … le sabre d’un fondateur d’empire, l’empire toucouleur qui comprenait la Guinée, le Mali, le Sénégal actuel, c’est le sabre d’un érudit”, a-t-il dit. “C’est un amateur de sabre qui vous le dit, sa place est bel et bien ici, au cœur de l’ancien empire toucouleur”, a-t-il déclaré.

France-Côte d’Ivoire : brève escale d’Alassane Ouattara chez Emmanuel Macron

Les collections publiques françaises renferment au moins 90.000 objets d’art d’Afrique sub-sahariennes . Plus des deux tiers – 70.000 – se trouvent au Quai Branly, dont 46.000 “acquises” durant la période 1885-1960. Plus de vingt mille autres se trouvent dispersés dans de nombreux musées, y compris au Havre, dont M. Philippe fut le maire.




Ad Banque Atlantique

Kanye West, convaincu d’être “le plus grand artiste que Dieu n’a jamais créé”

Vinicius ''je préfère jouer avec Benzema qu'avec Messi ou Cristiano''

Djamel Belmadi, le sélectionneur de l’Algérie répond à Karim Benzema