in

Cancer du cerveau : ce symptôme inattendu qui pourrait signaler sa présence

Des symptômes en apparence anodins peuvent en réalité en cacher plus. C’est le cas des “inoffensifs” bruits dans les oreilles. Selon le médecin russe Vladimir Zaytsev, le fait d’entendre sa propre voix de façon anormalement forte n’est pas toujours normal. 

Cela peut être un des signes avant-coureurs de maladies dangereuses comme le cancer du cerveau.

Ces méfaits du smartphone sur la mémoire révélés

Dans un entretien pour le média russe AIF, le médecin a indiqué que cette pathologie baptisée autophonie peut être normale si le bruit ne dure pas longtemps et disparaît vite. Dans le cas d’une persistance, il peut indiquer l’arrivée d’un infarctus, d’un AVC, de perturbations de la tension ou du développement d’une tumeur maligne dans le cerveau. Il ne faut donc pas négliger cet état et consulter un médecin.

Les aliments de mauvaise qualité augmenteraient la mortalité de 7%

«Il ne faut pas reporter une visite chez le médecin et le diagnostic, car cela peut être un signe avant-coureur d’infarctus, d’AVC et d’une forte montée de la pression. Peut-être qu’un patient a déjà une pathologie de tension et qu’il ne le sait pas. Cela pourrait indiquer des problèmes neurologiques graves et des problèmes cérébraux, des processus tumoraux», détaille Vladimir Zaytsev.

Voici les meilleurs procédés pour ralentir le vieillissement du cerveau

La faiblesse des parois des vaisseaux sanguins, avec différents diagnostics neurologiques, à cause d’un blocage de la partie cervicale de la colonne vertébrale, ainsi que des problèmes avec les organes auditifs peuvent également être à l’origine de l’autophonie.



Ad Carte Fidelyo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Foot : Marcelo Bielsa décroche sa 1ere victoire en Premier League

Afeez Agoro : voici l’homme le plus grand du Nigeria !