Crédit-Photo : Tulsa-Health

Covid-19 : Un record vient d’être battu

Nul doute que l’anniversaire de l’occupation du Capitole va générer une très grande attente ces mercredi et jeudi aux Etats-Unis, mais les yeux de la population américaine restent fixés sur l’avancée vertigineuse de l’épidémie de Covid.

Démolissant, la contribution de la nouvelle variante Omicron à une pandémie que les autorités sanitaires n’ont jamais réussi à apprivoiser a fait que les États-Unis ont dénombré 1 083 948 infections en une seule journée , mardi dernier. Le record le plus élevé au monde depuis mars 2020. De même 1 693 personnes sont décédées, ce qui implique que le pays a atteint 56,2 millions d’infections et près de 830 000 décès.

Crédit Photo : Journal de Montréal

Les statistiques ont surpris citoyens et autorités sanitaires, conscients que le nombre de contaminations est peut-être bien plus élevé. Les experts estiment que de nombreux citoyens auront effectué des autotests d’antigène au cours des derniers jours de l’année – des jours fériés dans des dizaines d’États – et ils n’auront pas déclaré être positifs pour éviter les confinements. Le bilan, en tout cas, est le double de celui d’il y a cinq jours, lorsque les États-Unis atteignaient 590 000 cas.

La Maison Blanche a immédiatement réagi et ordonné un nouvel achat massif de la pilule contre le Covid fabriquée par Pfizer, qui a été autorisée en urgence le 22 aux États-Unis. Après avoir acquis dix millions de doses il y a quelques jours, l’administration américaine a décidé d’acheter d’autres jours pour réaliser “une augmentation significative des traitements disponibles dans notre armoire à pharmacie”, selon les autorités.

Plus d'articles
On ne naît pas citoyen actif, on le devient