Emmanuel Macron : cette consigne à ses ministres pour ménager Jean Castex

Critiqué par l’opposition depuis des mois, l’annonce de Jean Castex de reconfiner le pays et de fermer les commerces dits “non essentiels” n’a rien arrangé à la grogne déjà présente. Invité sur le plateau du journal de 20 heures de TF1 le dimanche 1er novembre, les téléspectateurs ont davantage retenu son doigt d’honneur érigé face à Anne-Claire Coudray plutôt que le fond de son discours.

Selon un membre du gouvernement, ce geste aurait, de manière inconsciente, traduit le ras-le-bol du Premier ministre : « Il est tellement agacé par les polémiques sur la gestion de la crise et les commentaires de l’opposition que ça voulait dire inconsciemment à tous ceux qui le critiquent d’aller se faire voir », a-t-il estimé, le jeudi 5 novembre, dans Le Parisien. Las des attaques, qui ne viennent d’ailleurs pas que de l’opposition, Jean Castex a heureusement pu compter sur le soutien d’Emmanuel Macron.

D’après nos confrères, le président de la République a récemment fait passer pour consigne de faire des “commentaires positifs auprès des journalistes” sur le nouveau chef du gouvernement. En tant que chef de l’État, et alors que Jean Castex est régulièrement envoyé au front, Emmanuel Macron a bien compris que son Premier ministre était en première ligne durant cette crise sanitaire et que ce rôle était parfois lourd à porter. « Il essuie les feux nourris et croisés de ceux qui sont en colère, sans parfois même savoir pourquoi », a observé le député LREM Roland Lescure dans les colonnes du Parisien.

Selon ce député de la majorité, Jean Castex aurait dernièrement changé de stratégie vis-à-vis de ses détracteurs. Considéré comme “plus tranchant” qu’Édouard Philippe, le chef du gouvernement aurait encore durci le ton : “Il tape davantage. Il répond aux coups.” Alors que certains regrettent encore son prédécesseur, d’autres se demandent si Jean Castex a les épaules pour rester à Matignon jusqu’à la fin du quinquennat d’Emmanuel Macron.

“C’est une question”, a reconnu un interlocuteur du président de la République. “On a toujours tendance à penser que les Français attendent des hommes forts, des matamores : mais les Français attendent aussi de l’humilité”, a souligné un intime proche du pouvoir. Jean Castex, un Premier ministre humble et au goût des Français ? Pas si sûr. Les sondages, en tout cas, ne lui ont pas vraiment été favorables jusqu’à présent. Selon une moyenne établie par le JDD, Jean Castex aurait recueilli 37,71% d’opinions favorables au mois d’octobre (c’est presque douze points de perdus depuis sa nomination en juillet).

Avec Gala.

Similaires