in

Le remdesivir réduit-il le temps de récupération chez les patients atteints de coronavirus ?

Le médicament antiviral remdesivir réduirait le temps de guérison des patients atteints de coronavirus, selon les résultats complets d’un essai publié  le vendredi 22 mai 2020. Soit trois semaines après que le principal expert américain en maladies infectieuses a déclaré que l’étude avait montré que le médicament avait des avantages “évidents”.

Coronavirus : des singes infectés par le Covid-19 semblent développer une immunité

 

Les résultats complets de la recherche, qui a été menée par l’agence gouvernementale américaine le National Institute of Allergy and Infectious Diseases (NIAID), ont été publiés par le principal périodique médical, le New England Journal of Medicine. Les États-Unis ont autorisé l’utilisation d’urgence du remdesivir dans les hôpitaux le 1er mai, suivis par le Japon, tandis que l’Europe envisageait de suivre le mouvement.

Le moyen le plus efficace pour vaincre l’alcoolisme révélé par des chercheurs

L’étude a révélé que le remdesivir, injecté quotidiennement par voie intraveineuse pendant 10 jours, a accéléré le rétablissement des patients hospitalisés sous COVID-19 par rapport à un placebo lors de tests cliniques effectués sur un peu plus d’un millier de patients dans 10 pays. Le 29 avril, le directeur du NIAID Anthony Fauci, qui est devenu le visage de confiance du gouvernement américain sur la pandémie de coronavirus, a déclaré que les preuves préliminaires indiquaient que le remdesivir avait un “effet net, significatif et positif en diminuant le temps de guérison”.

Un médecin alerte les malades du Covid-19 sur la prise d’aspirine

Les Instituts nationaux de la santé, dont le NIAID fait partie, ont déclaré vendredi dans un communiqué en ligne que les enquêteurs ont trouvé que “le remdesivir était plus bénéfique pour les patients hospitalisés souffrant de maladies graves et ayant besoin d’un supplément d’oxygène”. Mais les auteurs de l’essai ont écrit que le médicament n’a pas empêché des décès. “Compte tenu de la mortalité élevée malgré l’utilisation du remdesivir, il est clair que le traitement avec un médicament antiviral seul ne sera probablement pas suffisant”, ont-ils déclaré.

Instagram supprime la publication de Bolsonaro sur la mortalité liée au coronavirus

Environ 7,1 % des patients ayant reçu du remdesivir dans le groupe expérimental sont morts dans les 14 jours, contre 11,9 % dans le groupe placebo. Cependant, le résultat est juste en dessous du seuil de fiabilité statistique, ce qui signifie que cela pourrait être dû au hasard plutôt qu’à la capacité du médicament.

 

Source : Geotv

Drake qualifie Kylie Jenner de « Pièce secondaire »

The Voice Afrique francophone : la saison 3 en pause dès ce samedi 23 mai à cause du coronavirus