in

RD Congo : Inauguration d’un laboratoire de santé publique pour faire face aux épidémies

 Mettre à disposition de l’Afrique des infrastructures sanitaires adéquats, c’est l’objectif que s’est fixé la République démocratique du Congo (RDC), en inaugurant, ce jeudi 20 février 2020, un laboratoire de santé publique, don du Japon d’une valeur de près de 21 millions de dollars.

États-Unis : un premier cas du mystérieux coronavirus chinois détecté près de Seattle

le Premier Ministre Sylvestre Ilunkamba a procédé à la cérémonie d’inauguration du  laboratoire au sein de à l’Institut national de recherche biomédicale (INRB) à Kinshasa. À cette ère où de nouveaux virus déciment quotidiennement de nombreuses populations, il était nécessaire d’avoir un tel centre dans cette région de l’Afrique. 

Le centre est composé de trois laboratoires P3 (laboratoire où sont analysés des agents pathogènes qui peuvent provoquer des maladies graves), c’est-à-dire des laboratoires de haute sécurité.

« Nous serons toujours bombardés par des maladies émergentes. Donc ce que nous avons vu ici, aujourd’hui, doit être répliqué dans d’autres pays en Afrique. Il faut voir cela comme un investissement pour protéger nos populations et surtout, aussi, pour protéger l’économie de l’Afrique », a rappelé le docteur John Nkengasong, qui pilote l’organe spécialisé de l’Union africaine dans le contrôle et les préventions des maladies.

Géante panne d’Internet dans des pays d’Afrique de l’ouest et centrale

Les représentants de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et de l’union africaine (UA) étaient présents à cette inauguration.

Ghana :une jeune fille violée et filmée par 4 élèves

Le Togolais Thibault Klidje signe avec Bordeaux