Un nouveau patron à la tête de Dangote Cement

Un changement de direction vient d’être opéré à la tête de la cimenterie éponyme de l’industriel nigérian Dangote. Joseph Makoju, ingénieur et Group Managing Director (GMD) /CEO, quitte ses fonctions fin janvier 2020 pour faire valoir ses droits à la retraite, a annoncé la Bourse du Nigeria cette semaine.

Renault : Thierry Bolloré viré de l’entreprise

Makoju, surnommé amicalement Monsieur Ciment, se retire après 45 années de leadership transformationnel dans le secteur du ciment. Le conseil d’administration a approuvé la nomination de M. Michel Puchercos pour le remplacer en qualité de CEO du groupe ; cette nomination prendra effet le 1er février 2020.

Makoju est titulaire d’une maîtrise (avec mention) en ingénierie mécanique délivrée par l’Université de Nottingham (Royaume-Uni) et d’un master en ingénierie mécanique délivré par la même université. Il est également un ancien élève du NIPSS (National Institute for Policy and Strategic Studies) de Kuru, Jos, Plateau State, au Nigeria.

On ne prête plus seulement qu’aux riches

Avant d’exercer ses fonctions actuelles, M. Makoju a été conseiller honoraire de M. Aliko Dangote, président/chief executive de Dangote Industries Limited, de 2009 à 2018. Il a également été chief operating officer de Dangote Cement. Il a travaillé pour différentes organisations de premier plan, notamment Shell-BP et Blue Circle (Royaume-Uni), ainsi que WAPCO, une société dont il a été le managing director/CE pendant une dizaine d’années avant d’être nommé managing director/CE de la National Electric Power Authority (actuellement Power Holding Company of Nigeria).

Il a été conseiller spécial (secteur énergie électrique) du président de la République fédérale du Nigéria sous deux gouvernements différents. Pendant huit ans, il a été le premier président du conseil d’administration du West African Power Pool, dont il reste membre aujourd’hui. Il est également président de la Cement Manufacturers Association of Nigeria (CMAN).

Le terrorisme se nourrit de la mauvaise gouvernance

Makoju est membre de plusieurs organismes professionnels, entre autres la Nigerian Society of Engineers, le Nigerian Institute of Management et le British Institute of Mechanical Engineers.

Diverses distinctions lui ont été décernées par différents pays : il a ainsi reçu la médaille d’Officer of the Federal Republic of Nigeria (OFR) de la République fédérale du Nigeria, et la médaille de Grand Officier de l’ordre spécial du mérite (GOOM) de la République du Niger.

Jusqu’à sa récente nouvelle nomination, M. Puchercos était Group Managing Director (GMD) et CEO pays de Lafarge AFRICA (mars 2016–janvier 2020), une société cotée au Premium Stock Exchange de Lagos (Nigeria).

Après son annonce d’enquête sur Israël, l’expulsion de Fatou Bensouda des Pays-Bas demandée

M. Puchercos possède plus de vingt ans d’expérience du secteur du ciment. Il a travaillé pendant de nombreuses années pour Lafarge, assumant notamment les fonctions de président et chief executive officer de Lafarge Halla Cement, de directeur de la stratégie et des systèmes de Lafarge Gypsum ; il a aussi occupé les postes de chief executive officer de Bamburi Cement au Kenya, de Hima Cement en Ouganda, et de président de Mbeya Cement en Tanzanie.

Plus d'articles
Cardi B : la star interpellée sur les protestations au Nigeria