in ,

Les 5 raisons pour lesquelles le PSG doit mettre fin à l’ère Neymar-Mbappé

C’est la fin d’un cycle.

Le PSG est leader de Ligue 1 mais ne montre pas sa sérénité habituelle. En Ligue des Champions, la qualification est loin d’être acquise avant les derniers matchs face à Manchester United et Istanbul. Le club semble en fin de cycle après sa finale contre le Bayern Munich en août dernier. Tout comme Neymar et Kylian Mbappé. Il serait peut-être temps de laisser partir les deux stars.

  1. Mbappé inefficace en Ligue des Champions

Il est l’un des atouts majeurs du PSG pour briller sur la scène européenne. En tout cas sur le papier, car sur le terrain l’international français ne pèse que trop peu.

On peut rappeler déjà son occasion manquée face à Manuel Neuer en finale contre le Bayern, avec un tir ressemblant plutôt à une passe à quelques mètres des cages.



Mais on peut aussi pointer du doigt sa disette de huit matchs de suite sans marquer le moindre but dans la compétition. Une longue attente qui pénalise son équipe. Alors que pendant ce temps, un certain Erling Haaland ridiculise toutes les défenses adverses, avec un an de moins. Leonardo si tu nous écoutes.

  1. Neymar retournera à Barcelone

Plus le temps passe, plus Neymar semble se plaire à Paris. Mais il n’y restera pas. Tout d’abord parce que le joueur vise le Ballon d’Or et qu’en gagnant uniquement le championnat de France et le trophée des Champions, cela ne suffira pas.

Puis ensuite, parce que le FC Barcelone va tout faire pour le récupérer. Lionel Messi en chef de file, et le prochain président du club aussi. Les rumeurs n’ont jamais totalement disparu et elles plombent l’ambiance autour du Brésilien.

Autant s’avouer vaincu et renvoyer l’attaquant en Catalogne. Il ne serait plus obligé de combiner avec Layvin Kurzawa, et ça déjà, c’est suffisant pour réclamer un départ.

  1. Crise financière, un transfert rapporterait beaucoup

Même les plus riches ne sont pas épargnés par la crise financière qui touche tous les clubs de football. Avec la situation sanitaire, l’absence de supporters dans les stades, des droits TV en baisse, le PSG lui aussi voit ses finances dans le rouge.

Pas au point de devoir mettre la clé sous la porte mais envisager un départ de l’un des deux joueurs, voire des deux, serait une opportunité non négligeable de récupérer une très grosse somme d’argent. La cote des deux joueurs étant située entre 120 et 180 millions d’euros, c’est une pluie de billets qui tomberait sur le club. Et on ne parle pas des économies faites sur les salaires mirobolants octroyés aux deux tops players.

Évidemment, il faudrait recruter pour compenser la perte de Neyney et Kylian mais avec le flair de Leonardo, les Parisiens peuvent faire un gros bénéfice en s’y prenant correctement.

  1. Des égos surdimensionnés ?

C’est le problème quand vous accumulez les meilleurs joueurs. Chacun veut faire sa petite partition pour être adulé par les supporters. Qui sera le plus aimé ? Et pendant que l’on se pose cette question, on ne fait pas tous les efforts pour aider son équipe.

On le sait, il ne faut pas demander trop de replis défensifs ni à l’un ni à l’autre, les deux préférant se montrer décisif devant les cages adverses. Augmenter leurs statistiques, ils ne pensent qu’à ça. Des attaquants peut-être un peu moins “connus” apporteraient un autre état d’esprit, plus guerrier, et une nouvelle dynamique au groupe. Par exemple, un Edinson Cavani.

  1. Toujours pas de coupes aux grandes oreilles

Le club a recruté les deux cracks pour remporter la Ligue des Champions, la coupe aux grandes oreilles. Le rêve de Nasser Al-Khelaïfi. On a cru en août dernier que le PSG allait enfin y arriver après plusieurs années de déception et d’échecs.

Malheureusement, Kingsley Coman est passé par là et a prouvé que l’on pouvait se montrer décisif dans un grand rendez-vous en ne s’appelant pas Lionel Messi, Cristiano Ronaldo, Kylian Mbappé ou Neymar. Le trophée a de nouveau échappé au club de la capitale et l’achat des deux joueurs n’est donc pas une franche réussite.

Avec 90 Min




Ad Banque Atlantique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Côte d’Ivoire : Camille Makosso apporte son soutien à Yodé et Siro

Mali / Déclaration de biens : un délai fixé pour les ministres